AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + You already know, how this will end.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


+ messages : 12
+ date d'arrivée : 03/07/2013
+ avatar : k. gillan
+ crédits : strawberry insane
+ âge du personnage : 27 yo

MessageSujet: + You already know, how this will end. Jeu 4 Juil - 21:15



- Applewood & Casey Peepa -
Funny you're the broken one but i'm the only one who needed saving.



+ nom et prénom : applewood casey peepa. + âge : 27 yo. + date et lieu de naissance : 1986 à Dublin, Irlande. + nationalité et origine(s) : américo-irlandaise avec des origines écossaises, russe et québécoises . + profession/études : Ex-fugitive, est serveuse et escort girl à mi temps.  + statut civil : célibataire. + orientation sexuelle : hétérosexuelle. + situation financière : dans la norme. + groupe : More Like Samantha.


INTELLIGENTE, JALOUSE, BAVARDE, IMPULSIVE, DRÔLE, FIÈRE , CHARISMATIQUE, SECRÈTE, CHARMEUSE , MENTEUSE, ORDONNÉE , LÂCHE, INDÉPENDANTE, INFIDÈLE , AVENTURIÈRE, DÉPENSIÈRE,  , ENTREPRENANTE, MANQUE DE TACT , ATTENTIVE, BRUTALE, BIENVEILLANTE , EXUBÉRANTE, ATTENTIONNÉE,  COLÉRIQUE, ESTHÈTE, CRITIQUE , RAFFINÉE   .
passionnée de science-fiction et d'héroïque fantaisie, elle aime passée ses dimanches à regarder des films ou lires des bouquins . + elle est somnambule,  dévoreuse de gâteaux au chocolat et de tous ce qui est sucré + elle a peur des chiens, elle aime enfoncer ses orteils dans le sable chaud, elle adore les bains en mousse, elle chante ou fredonne quand elle connait une musique, elle rigole trop, elle est à l'écoute des autres, elle n'est pas discrète. + n'est pas très douée pour entretenir une relation amoureuse. + épluche toujours ses pommes et les coupes en petits morceaux avant de les manger . + est fière de ses origines irlandaise. + a tuer accidentellement sa meilleure amie, elle a du changer d'identité, de vie et dire a dieux à ceux qu'elle connaissait + Imite les personnes qu'elle déteste. + ne veut pas se marier et craint sans doute l'engagement à long termes. + dort en sous-vêtement, elle a toujours chaud quand elle dort + Ҩ rêve de faire le tour du monde en Catamaran + Ecrit des lettres sans jamais les envoyer. + vas au cinéma tous les vendredis soir + on la surnomme "bambi" ou "bella".+ elle a un chat nommé "Ipso"+  elle fait des crises de nerf, d'énervement + elle adore trainer sur les réseau soci et site de rencontre + ne sait pas cuisiner hormis les déserts + achète beaucoup trop des vêtements, pairs de chaussures, bijoux et sac à main + selon les films qu'elle regarde un proche peut deviner son humeur + change de vernis à ongle tous les 3 jours + est de bonne compagnie + déteste le fromage + aime citer des auteurs connus ou non + lit a voix haute + déteste les fins, que ce soit de films ou de livres + aime être le centre de l'intention + bonne danseuse + ne fume pas, elle déteste être dépendante de quelque chose + elle aime être rousse et ne s'en cache pas.  + elle s’autorise deux fois par semaine à ne pas se coiffer + est touché souvent par l'insomnie surtout quand elle est seule +  écrire , c'est la seule chose qu'elle ait trouvé depuis toute petite pour évacuer son trop plein d'émotions. + elle ne montre jamais ses écrits, dans le passé il n'y a qu'une personne qui a pu en lire quelques un, clyde +  elle adore sortir se promener le matin + elle est une femme libre de ses choix, elle fait ce qui lui plait  + férue de musique, elle adore assister à des concerts, et des festivals de musique + être seule ne la dérange pas + n'aime pas se rappeler de son passé +



somewhere along in the bitterness.



dublin, 2001

Tu es assise là tranquillement, ta chevelure rousse retombe sur ton visage, tu écris. Oui à l’époque, tu restais souvent après les cours pour rester là, seule et perdue dans tes pensées. « Meena. » à ton nom tu lèves les yeux, tu le vois lui, ton petit copain. C’était à la mode d’en avoir un, alors tu avais pris cette décision folle d’en choisir un, comme une paire de chaussure derrière la vitrine, tu n’as pas pu y résister. L’aimer est peut-être un terme trop fort, tu as le temps de tomber amoureuse. Mais, tu y es attachée à cette personne, tu te sens à l’aise, bien avec lui. « oui ? » dis-tu calmement en mettant fin à la phrase que tu écrivais. « On vas au cinéma ce soir ? » tu lui souries, hésitante, tu avais prévus quelque chose avec Romy, tant pis tu annuleras, elle ne t’en voudras pas. « Je ne sais pas. » dis-tu, tu aimes te faire désirer, demander. Il te prend la main. « Aller s’il te plait. »  Tu hausses finalement les épaules, tu aimes le faire languir. Après une moue amusée tu te penches vers lui. « Tout compte fait il y a un film  à l’affiche qui m’intéresse. » tu commences à ranger tes affaires,  il t’attrape la main et te vole un baiser. Tes joues rougissent légèrement, tu n’as pas encore l’habitude.

« Je t’ai attendu, Meena. » ton amie est fâchée tandis que toi tu reviens sourire aux lèvres, mince tu as oubliés de la prévenir. Tu te pinces les lèvres et arrivées à sa hauteur tu la regardes. « Désolée, j’étais avec. » « Ben, je sais oui. » elle te coupes la parole, tu as sainte horreur de ce fait, tu soupires. Tu passes ta main dans ta chevelure rousse. « Excuse-moi Romy, j’aurai dû te prévenir. » dis-tu avec un léger sourire, tu sais que tu es en tort alors tu essayes de te faire pardonner. « Tu me laisses de côté depuis que tu es avec lui. » tu baisses la tête, tu commences à t’énerver, tu t’es toujours énervée très vite. Tu serres les anses de ton sac à main. « N’extrapole pas tout, Romy. C’est la première fois. » Dis-tu en soupirant, elle t’attrape le bras. « Il ne t’aime pas tu le sais ? » pourquoi doit-elle être aussi vexante ?  « Moi non plus. » dis-tu sèchement, tes prunelles se posent dans les siennes. « Lâche-moi Romy. » elle te provoque, elle sait que tu es explosive. Elle te lâches le bras. « Tu regretteras de l’avoir choisis lui. » elle s’en va, toi tu lèves les yeux au ciel, tu ne prends pas en compte cette remarque.

La musique est trop forte, tu as mal à la tête, ce jeux de lumière t’abîmes les yeux. Tu le cherches désespérément dans la foule dansante, en sueur.  « Tu n’as pas vu Ben ? » demandes-tu à un camarade, il secoue la tête. Tu soupires, la sueur te coule dans la nuque, désagréable sensation. Tu attaches ta chevelure flamboyante, et tu repars. Tu le cherches, encore et encore, tu as finis par apprécier sa compagnie, surtout que tu n'en peux plus.  Tu es exténuée, et tu veux rentrer.  Puis tu fais demi-tour, un pressentiment peut-être. « Ou il est ? » tu te montres plus mauvaise, il le sait mais ne veut te le dire. Pourquoi ? Il bafouille quelques mots incompréhensibles et montre d’un signe de tête les banquettes du fond. « Meen’ ne fait rien de stupide. » tu pars, tu pousses les gens. Tu le vois là, une brune accrochée à son cou, à ses lèvres. Tu ne vois que le visage de la fille quand tu arrives en face d’eux, Romy. Tu sens la colère montée en toi, tu perds contrôle de ta main qui attrape ce verre d’alcool abandonné sur la table, tu le jette sur eux. « Meena. » dit-il essoufflé, il ne t’intéresse pas celle qui attire toute ta haine c’est elle. « Je te l’avais dit. » dit-elle d’un ton provocateur, ta main lâche le verre qui se brise à tes pieds. Tu fermes tes doigts, et ton poing s’aplatit dans son visage dégoulinant d’alcool. « Crève pauvre conne. » et tu es partie, sous le regard ahuri de plusieurs personnes, tu es envahie par tant de rage que tu te fous de ses messes-basses.

Assise dans l’herbe, tu écris, cela te libères. Tu en as besoins, tellement que tu as finis par t’éloigner dans ce sentier que tu connais bien.   Tu te maudis d’avoir été aussi naïve, et tu te dis simplement quand une paire de chaussures est usée ou trop petite, on la jette. Tu dois faire pareil avec Ben et surtout avec Romy. Tu ne veux plus en entendre parler, non plus jamais alors tu t’isoles. La solitude ne te gènes pas. Tu entends des pas derrière ton dos, tu te retournes et la voit-elle. Tu soupires et te lèves. « Tu es bien la dernière personne que je veux voir. » dis-tu en croisant tes bras sur ton carnet, tu commences à marcher, à t’éloigner d’elle. « Je suis une vrai conne. » dit-elle, tu t’arrêtes et tu te tournes vers elle. « C’est peu dire. »  vos regards se croisent, vous n’êtes pas fait pour vous haïr. « J’ai besoin de temps laisse-moi. » tu continues ta route, elle te rattrape. « Meena. » tu la détourne, elle t’agaces, tu es rancunière et elle le sait. « Pardonne-moi. » trop insistante, tu te tournes vers elle. « Réfléchis avant de faire les choses, laisse-moi me faire à l’idée que ta langue était dans la bouche de Ben. » si elle continu à te suivre comme un chien, ta patiente s’en ira. « Que dois-je faire pour avoir ton pardon ? » elle est désespérante, tu range ton carnet dans ton sac. « Tu te casses. » ta fierté parle, tu as envie de lui pardonné mais là c’est encore trop dure. Elle te suit toujours, tu lui fais face. « Tu veux un os ? »  tu as laissé diplomatie dans ton lit en te levant, elle baisse la tête. « Ton pardon. » qu’est ce qu’elle est chiante, tu soupires et t’approches d’elle. « Assume. » tes prunelles sont enflammées par la rancune. « Et peut-être que je te pardonnerai. » elle réfléchit à tes mots, elle t’attrape par le bras tandis que tu lui tournes le dos, tu veux juste de dégager alors oui peut-être tu l'as posée. Tu n’as pas fait attention aux caniveaux derrière elle. Tu vois son pied se tordre, glissé sur la boue, elle commence à perdre l’équilibre. Tu essayes de la rattraper, ta main happe le vide, elle chute. Un bruit immonde te fait tressaillir« Romy ? » dis-tu d’une voix faible en t’approchant d’elle, du caniveau. Tes pieds glissent dans la boue, tu tombes à genoux devant elle, ton sac tombe, ton carnet crache ses feuilles  volantes. Tes mains se posent sur elle, sur l’arrière de son crâne et lorsque tu vois du sang sur tes mains, tu prends peurs. Tu attrapes toutes tes feuilles, les bourres dans ton sac et t’enfuis en courant. Tes poumons explosent dans ta poitrine, tu t’échoues, chez lui, ton cousin. « Aide-moi » il te regarde, tu sais qu’il t’aidera quoique tu es fait.

« Papier s’il voulait. » tes yeux se posent sur cet homme, celui qui peut te voler ta liberté. Tu baisses la tête, et lui tends tes papier, tu essayes de ne pas trembler, de ne pas paraître louche, stressée. Il pose ses yeux sur ton passeport, sur toi, trois fois de suite. « Bon voyage, mademoiselle. » tu avales ta salive et tu lui souris. « Merci. » tu attrapes tes papiers, et tu les ranges calmement dans ton sac. Depuis quand tu as peur de tout ? Toi qui étais si courageuse, si souriante. Après tout Meena Cymbeline Dickens n’existe plus, désormais tu es Casey Peepa Applewood, une autre personne.







 2002-2009  Tu as toujours été belle, grande, élégante, une chevelure flamboyante. Les hommes, tu leurs fais tourner la tête, les hommes te désirent plus qu’ils ne détestent. Contrairement aux femmes, ça explique la raison pour laquelle tu t’es entourée d’hommes. Même si la plupart te désiraient, tu les considérais comme tes amis, et dans tes principes tu ne couches pas avec tes potes. Tu t’es mets à sortir beaucoup quand tu as eu l’âge ou plutôt le cœur à ça. Tu devais oublier qui tu étais, te créer une nouvelle identité. Ca été le plus dure, et au final tu es devenue une femme fatale, grande gueule, forte et séductrice. Adieu les vrais sentiments, il est plus facile de vivre sans. Ton esprit fragile a été brisé, il t’en a fallu du temps pour le reconstruire. Seule, tu n’y serais jamais arrivée.

Toi, tu es la fille qui a plus de connaissances, de potes que d’amis. Tu connais de nombreuses personnes, elles te saluent avant que tu le fasses, car elles te voient toujours en première. Comme si tu étais un amant, tu les attirais à toi. Phoebe, tu la connaissais bien, une petite jeune, quoique tu n’as jamais su son âge mais elle faisait plus jeune que toi, que t'aimais bien. Une jeune fille, toi qui parles souvent fort et te fais remarquer tu as capté son intention, vous vous êtes mis à parler toutes les deux, c’est rare que tu t’entends avec des femmes. Tu aimais la façon dont elle te regardait.

Un soir elle a été mal en point, tu lui a toujours dis de se méfier des hommes dans les fêtes. Mais l’obstination de la jeunesse, l’a poussé dans de mauvais bras. Tu l’as vu et ça ne te dérangeais pas d’aller la sauver, tu n’as pas peur de cogner, de gueuler. Tu t’es approchée de ces gars, juste un peu d'intimidation et ils sont parties.  Tu l’as soutenue, elle ne cessait pas de parler, de murmurer, hurler un nom : Clyde. Tu ignorais qu’il allait être celui qui allait te sauver, t’aider à te reconstruire.

Tu lis ce bouquin sur des lieux touristique, tu te rends compte que tu connais rien, tu n’as jamais rien vu hormis les moutons, et l’herbe vite de ton île. Tu lâche un soupires et vient t’asseoir à côté de lui, tu allonges tes jambes et les poses sur les siennes. « Tu m’emmèneras voir ? » tu lui souris en fermant le livre, tu sais qu’il t’y emmènera, il t’emmène où tu lui demandes. Tu ignores quel genre de relation tu entames avec lui, tu es encore si jeune et pourtant tu es toujours là assise sur son divan, à rester dormir quelques soirs.  Par sa faute, tu t’es mise à détester le fait de dormir seule, tu étais si bien dans ses bras. Cela voudrait-il que tu commences à l’aimer ? Tu n’en sais rien, tu es perdue et tu préfères ne pas y penser tout de suite, profiter de l’instant présent.

Tu resserres plus ton écharpe autour de ton cou, le froid te glace jusqu’au sang, tu as toujours été frileuse. Tu le sens venir contre toi, ses bras enroulent ta taille et il t’amène vers lui. Tu lui souris agréablement en enfonçant ta tête dans le creux de son cou. « Tu as froid ? » il a toujours été si gentil avec toi, qu’il t’a aidé a t’en sortir, il ignorait pourquoi tu avais cette lueur de détresse dans tes yeux, il ne te l’a jamais demandé mais il a fait en sorte qu’elle n’y soit plus. Grâce à lui tu as pu te reconstruire, avoir une nouvelle vie où tu es heureuse. « Un peu oui. » il frictionne ton dos de ses mains. « On rentre si tu veux. » tu secoues la tête négativement, non tu ne veux pas rentrer. Tu l’as supplié de sortir ce soir pour aller voir les décorations de noël, tu as toujours aimé aller les contempler quand il n’y avait presque plus personnes dans les rues. Tu es toujours émerveillés devant toutes ses lumières comme une enfant. Tu secoues la tête et lèves tes prunelles vers lui. Tes doigts suivent les traits de sa mâchoire ; vos deux souffles se mêlent dans le froid. C’est un baiser caressant qui devient presque une morsure. Vos lèvres se détachent, toi tu lui souris et en faisant glisser ton doigt sur son nez tu lui avoue ceci. « Tu commences à être doué. » tu t’écartes de lui, tes doigts s’entremêlent aux siens et tu l’insistes à te suivre. Tu commences à trop l’aimer.

Tes yeux se posent sur lui, ta façon de le regarder a changé, oui il y a cette lueur qui anime tes prunelles, beaucoup appellerait cela de l’amour. Ils ont sans doute raison, après tout ce temps tu lui a donné plus ce que tu ne pensais. Tu as su que tu lui avais ouverts ton cœur à l’instant que tu as accepté qu’il lise ce que tu écrivais. Tu n’as jamais laissé quelqu’un les lires, sauf lui et il t’a toujours complimenté. Il n’est plus cet illustre inconnu, il est tellement plus. Même si cela t’effraie d’être aussi dépendante de quelqu’un tu es heureuse, et tu sais que tout bonheur a une fin.

Tu reposes le combiné du téléphone sur son socle, tu as le souffle coupé, tu es paniquée, perdue. Tu restes un instant sur le choc, ta main vient stopper les larmes qui commencent à couler. Et alors d’un mouvement rapide tu te précipites dans la chambre, tu ouvres une valise et sans choisir tu l’a remplis de vêtements, d’effets personnels, de vivres. Tu sors tes papiers, tu attrapes les clefs de ton véhicule et tu t’enfuis. Tu prends simplement soins d’écrire quelques mots sur une feuille, tes doigts se crispent, tu respires. Le fait de lui dire adieu de cette façon te procure une étrange douleur dans la poitrine mais tu ne peux pas rester plus longtemps. Tu secoues la tête, geste qui te fait reprendre tes esprits et tu t’éclipses. Tu n’as pas éteins la télé, ni fermer les portes de l’armoire, tu as même laissé du café chaud dans la cafetière. Tu as tout laissé derrière toi, tu l’as laissé lui, l’homme qui t’a aider à te reconstruire, qui te fait rire, que tu aimes. "Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer... Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses. "


Tu es partie.






 2010-2013 
« Peepa qui es-tu vraiment? » ses doigts suivent la courbe de ton dos, tu tournes tes prunelles vers cet homme, aucun attachement il te permet juste d’oublier ce que tu as vécu. Tes lèvres s’étirent d’un sourire, et tu te lèves laissant retomber sa main sur le matelas. « Une simple fille. » dis-tu en couvrant ton corps de cette petite robe qui t’a tantôt été arraché. « Tout le monde sait que c’est faux. » Il marque un point, tu n’as jamais été une fille basique, par ton physique, ta personnalité et surtout pour ton passé. Tu te noues les cheveux d’un chignon, la chaleur de ce pays t’accable. « Une simple touriste qui est restée plus longtemps que prévu. » tu viens l’embrasser une dernière fois, tu as désormais tant besoin d’affection, Clyde t’en a tellement donné. « Pourquoi ? » tu baisses les yeux, tes ongles se plantent légèrement dans sa mâchoire. « Ca ne te regarde pas. » Tu le lâches, et t’écartes. Tu enfiles ta paire de talons, attrape ton sac et avant que tu ne puisses quitter les lieux il t’interpelle. « On se voit demain ? » ta main se pose sur la poignée de la porte. « Peut-être que je serai partie. » sur ces mots, tu t’en vas comme une flèche, une averse, une étoile filante.

Les mois se sont écoulés, les années sont passées si vite, tu ne t’en es pas rendu compte. Tu as tellement couru ces dernières années, partout dans le monde. Ne laissant aucune trace, mentant sur toi, sur tout.  Tu as tellement changé depuis ta première fuite, que par moment tu ne te reconnais plus. Meena est morte depuis dix ans, tu n’as plus rien à voir avec elle. Peut-être simplement le fait d’écrire t’arroche toujours à ton passé.

Tu colles ton front contre le hublot, a trop courir tu es épuisée désormais tu es décidée de te poser quelque part, te reposer un peu. Tu lâche un soupire et boucle ta ceinture, tu mets tes écouteurs dans tes oreilles et tu te laisses bercer par la musique. Oui il est temps pour toi d’arrêter de fuir, de courir, tu es persuadée que désormais tu seras tranquille, tout va s’arranger. Ça sera à New-York que tu vas déserter, t’échouées.

Son bras enroule ta taille, ses doigts frôle tes fesses, tu ne dis rien. Tu affiches un sourire faux à tous ces invités. Tu as toujours été une menteuse pathologique, à croire que dans la comédie tu aurais pu percer. Tu passes ta main dans ta chevelure flamboyante, tu attrapes une coupe et y trempes tes lèvres. Tu discutes avec tous ses gens, ce métier te convient : mentir aux autres. C’est ton domaine. « Donc vous vous connaissez depuis quand ? » tu regards l’homme que tu accompagnes.  « Quelques mois. » il t’approche de lui et pose ses prunelles sur lui, ses lèvres se nichent dans ton cou. « Ça été le coup de foudre. » dis il, sa main glisse sur ta hanche, tu ricanes et approuves en te serrant contre lui. Tu accompagnes des gens dans des soirées pour qu’ils s’affichent avec quelqu’un, qu’ils ne soient pas seul. Juste pour leur tenir compagnie. Toi cela te convient, tu es belle et raffinée ce qui te permet d’être avantagée. Surtout cela te permet de vivre comme tu veux, de ne pas devoir faire  de sacrifices. Désormais tu ne fuis plus, tu essayes de vivre comme les autres, avoir une vie normale.






+ pseudo/prénom : grae. + âge : 19 yo. + où avez-vous connu le forum :sur la lune. +  suggestions : tout est beau. + temps de connexion : 3/7. + votre personnage est-il un scénario: OUI!!! celui du magnifique sublime clyde l. winslaw. + un dernier mot : proud and free!!!.

Code:
[b]KAREN GILLAN[/b] + casey p. applewood




Dernière édition par Casey P. Applewood le Sam 6 Juil - 19:59, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


POMPOMPIDOU + admin fantasque
+ messages : 231
+ date d'arrivée : 12/05/2013
+ double-compte : marley baker.
+ avatar : jl coleman.
+ crédits : tearsflight & tumblr.
+ âge du personnage : vingt-sept ans.
+ statut civil : célibataire, elle attend le grand amour.
+ métier/études : organisatrice évènementielle, elle prend beaucoup de plaisir à organiser mariages et fêtes en tous genres de a à z.
+ adresse : 71, river terrace (upper west side).

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES: avoir un enfant.

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Jeu 4 Juil - 21:28

BIENVENUE SUR BAR, JOLIE ROUSSE!

Bon, même si j'ai peur de toi, je t'aime quand même parce que tu t'es inscrite et que tu as pris le scénario de mon petit Clyde. Bref, je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche et, à la moindre question ou autre souci, n'hésite pas à faire appel au staff!

Ah puis il nous faudra aussi un lien avec mon DC Ginger, vu qu'elle a une agence d'escorts.  

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ messages : 135
+ date d'arrivée : 30/06/2013
+ double-compte : None.
+ avatar : Matt Smith
+ crédits : Bombshell
+ âge du personnage : 30 ans.
+ statut civil : Célibataire.
+ métier/études : Professeur de lettres.
+ adresse : MIDTOWN, murray hill #1089

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES:

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Jeu 4 Juil - 21:33

N'est pas peur Megara :3 Tu es la seule qui détient le coeur de Clyde ;) (enfin quand celle-ci se souviendra de lui  )

Ma rouuuuuuusse  Nyah, tu sais déjà ce que je penses de toi  Merci encore d'avoir pris mon scénario ma belle :3 J'ai hâte de lire tout ça :D

_________________
SHE BURNS LIKE THE SUN +
“The trick is don’t fall in love. I do that trick quite a lot, sometimes twice in one day.” unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


EVA LAPECH + admin déjantée
+ messages : 396
+ date d'arrivée : 04/05/2013
+ double-compte : Nope
+ avatar : Candice Accola
+ crédits : aurélie
+ âge du personnage : 28 ans
+ statut civil : Célibataire
+ métier/études : propriétaire de son restaurant, cheffe cuisinière
+ adresse : Brooklyn, bay ridge neighborhood

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES:

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Ven 5 Juil - 6:10

Ooooooooooooh Karen elle est trop parfaite I love you
BIENVENUE
Excellent choix de scénario et bon courage pour ta fiche
Si tu as des questions n'hésites surtout pas

_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ENRICO L'ABRICOT + admin perverse
+ messages : 164
+ date d'arrivée : 27/06/2013
+ double-compte : Pas encore schizo.
+ avatar : Dylan O(MG)' Brien.
+ crédits : Frenchadicted & Tumblr.
+ âge du personnage : Vingt-cinq ans.
+ statut civil : Jedi confirmé ! En couple avec un emmerdeur foutrement beau.
+ métier/études : Concepteur de jeux vidéos pour Electronic Arts (EA). Petit génie de l'informatique.
+ adresse : Loft #602 - UPPER EAST SIDE, Lenox Hill - Manhattan.

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES: Avouer à mon père mon homosexualité et par conséquent ma relation avec Aiden.

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Ven 5 Juil - 8:27

OMG GILLAN   

BIENVENUE SUR LE FORUM
&
si tu as des questions n'hésites pas  

_________________
⊹ If you harm one perfect, strawberry-blonde hair on her head, I'm gonna turn your little werewolf ass into a fur coat and give it to her as a birthday present → STILES STILINSKI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


FRAMBOURGEOISE + admin gaffeuse
+ messages : 122
+ date d'arrivée : 17/06/2013
+ double-compte : Not yep, maybe one day (a)
+ avatar : Rachel Bilson
+ crédits : Bazzart
+ âge du personnage : 29 ans
+ statut civil : En couple
+ métier/études : Interne en chirurgie

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Ven 5 Juil - 11:17

Bienvenue parmi nous !

Excellent choix de vava  

_________________
People always leave

« S'il y a une chose a laquelle tu tiens par dessus tout, n'essaies pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera a toi pour toujours. Si elle ne revient pas, c'est que dès le départ elle n'était pas a toi... »© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ messages : 12
+ date d'arrivée : 03/07/2013
+ avatar : k. gillan
+ crédits : strawberry insane
+ âge du personnage : 27 yo

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Ven 5 Juil - 15:34

et bien et bien quel accueil de diva vous m'offrez là  merci à vous tous, vous êtes so sexy aussi  Oui Gillan c'est la plus sexy des rousses (a)
Ah ma petit Megmeg tu n'as pas de raisons d'avoir peur de moi... Rolling Eyes oui moi aussi je t'aime  
Oh oui trop *-* ça peut être sa bosse  
Clydounet, my raggedy man i love you so much  ça veut dire que je n'ai pas de place dans ton coeur   je suis triste mais... que dire je vais vite y remédier   je sais que tu m'aimes au fond hahahahah  ne mens pas pour faire plaisir à megmeg  
sur ce je vais vite attaquer ma fiche et au passage raggedy man je risque de venir t'harceler  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ messages : 76
+ date d'arrivée : 30/06/2013
+ avatar : Ryan Gosling
+ crédits : Fluffy Paws - WILD HEART.
+ âge du personnage : 32 ans
+ statut civil : Fiancé
+ métier/études : Avocat
+ adresse : 590 Upper East Side. Lenox Hill (avec Olivia)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES:

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Ven 5 Juil - 15:53

Oh une jolie roousse !  
Très bon choix de scéna et bon courage pour ta fiche !

_________________

I'm in a beautiful nightmare with you
I'm yours.Atmosphere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ORANGE PRESSLE + admin rigolote
+ messages : 324
+ date d'arrivée : 04/05/2013
+ double-compte : nope
+ avatar : KitKat Cassidy
+ crédits : © cherry blossom
+ âge du personnage : 28 ans
+ statut civil : officiellement célibataire mais en couple officieusement
+ métier/études : assistante du procureur (ADA)
+ adresse : 707 - Greenwich Village

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES:

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Ven 5 Juil - 16:12

Bienvenue   
Karen   

_________________
It was one thing to make a mistake; it was another thing to keep making it. I knew what happened when you let yourself get close to someone, when you started to believe they loved you: you'd be disappointed. Depend on someone, and you might as well admit you're going to be crushed, because when you really needed them, they wouldn't be there. Either that, or you'd confide in them and you added to their problems. All you ever really had was yourself, and that sort of sucked if you were less than reliable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


WONDER PAPAYE + admin passionnée
+ messages : 393
+ date d'arrivée : 12/05/2013
+ double-compte : nope
+ avatar : nina dobrev
+ crédits : love.disaster
+ âge du personnage : vingt-sept ans
+ statut civil : célibataire
+ métier/études : lieutenant de police
+ adresse : UPPER EAST SIDE, lenox hill #591

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES:

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Ven 5 Juil - 21:21

Bienvenue parmi nous (:

Bon courage pour ta fiche  

_________________
LOVE IS A FOUR-LETTER WORD
Just give me a reason, just a little bit's enough, just a second we're not broken just bent and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts, we're not broken just bent and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


WONDER PAPAYE + admin passionnée
+ messages : 393
+ date d'arrivée : 12/05/2013
+ double-compte : nope
+ avatar : nina dobrev
+ crédits : love.disaster
+ âge du personnage : vingt-sept ans
+ statut civil : célibataire
+ métier/études : lieutenant de police
+ adresse : UPPER EAST SIDE, lenox hill #591

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES:

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Dim 7 Juil - 14:44

Alors il nous faut juste la confirmation de Clyde pour pouvoir te valider et ce sera tout bon (:

_________________
LOVE IS A FOUR-LETTER WORD
Just give me a reason, just a little bit's enough, just a second we're not broken just bent and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts, we're not broken just bent and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ messages : 12
+ date d'arrivée : 03/07/2013
+ avatar : k. gillan
+ crédits : strawberry insane
+ âge du personnage : 27 yo

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Dim 7 Juil - 16:16

Merci à vous tous **
gosling est so sex  

ok ok pas de problème, je vais aller le harceler par mp (a)

_________________
I've seen a lot of things in my life. A lot of ups and downs, made a lot of mistakes. No matter what, you've always been by my side. Sometimes I reminisce and wonder how I made it this far. Because of you, I'm me, so you the real star. My best friend, only know how to teach the truth. You mean everything to me drowning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ messages : 135
+ date d'arrivée : 30/06/2013
+ double-compte : None.
+ avatar : Matt Smith
+ crédits : Bombshell
+ âge du personnage : 30 ans.
+ statut civil : Célibataire.
+ métier/études : Professeur de lettres.
+ adresse : MIDTOWN, murray hill #1089

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES:

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Dim 7 Juil - 20:51

Je suis làààààà  Alors, comme je n'ai pas répondu à ton mp (j'oublie tout moi ><), je te réponds ici, ils se sont rencontrés à Seattle et on vécu leur histoire d'amour là bas :3 Mais sinon, j'adore ton histoire ! Je retrouve vraiment ma jolie Casey la dedans et je sens qu'on va bien s'amuser :D Donc je valide :3

_________________
SHE BURNS LIKE THE SUN +
“The trick is don’t fall in love. I do that trick quite a lot, sometimes twice in one day.” unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


POMPOMPIDOU + admin fantasque
+ messages : 231
+ date d'arrivée : 12/05/2013
+ double-compte : marley baker.
+ avatar : jl coleman.
+ crédits : tearsflight & tumblr.
+ âge du personnage : vingt-sept ans.
+ statut civil : célibataire, elle attend le grand amour.
+ métier/études : organisatrice évènementielle, elle prend beaucoup de plaisir à organiser mariages et fêtes en tous genres de a à z.
+ adresse : 71, river terrace (upper west side).

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES: avoir un enfant.

MessageSujet: Re: + You already know, how this will end. Dim 7 Juil - 20:54

tu es validé(e)!
new-york t'ouvre ses portes...

Vu que Clyde a donné son accord, je te valide avec plaisir!  Enfin, on se comprend...

Ça y est, la partie la plus fastidieuse est derrière toi! Tu vas désormais pouvoir découvrir les merveilles que renferme la ville de New-York. Cependant, afin de totalement t'intégrer à notre petite communauté, n'oublie pas d'aller recenser ton métier et ton logement. Une fois cela fait, tu pourras poster ta fiche de liens afin de te faire quelques connaissances supplémentaires. Et, si tu te sens seul, tu peux toujours créer un scénario ou poster une proposition de lien pour les invités en manque d'idées. Et, une fois que tu auras fait tout cela, il ne te restera plus qu'à venir faire un petit tout par le flood et les jeux afin d'apprendre à mieux connaître les autres membres et te distraire un peu entre deux rps.

Bon courage pour tout ça puis, surtout, bon amusement parmi nous !


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: + You already know, how this will end.

Revenir en haut Aller en bas
 

+ You already know, how this will end.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
big apple rock :: COME AS YOU ARE :: born this way :: i'm coming home-