AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) AARON TVEIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


POMPOMPIDOU + admin fantasque
+ messages : 231
+ date d'arrivée : 12/05/2013
+ double-compte : marley baker.
+ avatar : jl coleman.
+ crédits : tearsflight & tumblr.
+ âge du personnage : vingt-sept ans.
+ statut civil : célibataire, elle attend le grand amour.
+ métier/études : organisatrice évènementielle, elle prend beaucoup de plaisir à organiser mariages et fêtes en tous genres de a à z.
+ adresse : 71, river terrace (upper west side).

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES: avoir un enfant.

MessageSujet: (M/LIBRE) AARON TVEIT Mar 11 Juin - 21:23



- Noah Weaver -
the secret of a happy marriage remains a secret.



+ nom et prénom : noah (second prénom au choix) weaver. + âge : vingt-neuf ans. + date et lieu de naissance : au choix. + nationalité et origine(s) : américain. + profession/études : trader. + statut civil : marié. + situation financière : officiellement, plutôt aisée. mais en réalité, il a de nombreuses dettes. + groupe : more like samantha.


JOUEUR, CHARISMATIQUE, SOCIABLE, SÛR DE LUI, IMPULSIF, INFIDELE, COLERIQUE, IMPATIENT.
il est fils unique et a eu la chance de naître dans une famille très, très aisée. il a d'ailleurs toujours eu ce qu'il voulait ce qui fait qu'aujourd'hui, il a beaucoup de mal à accepter qu'on ne peut pas toujours tout avoir. + il s'est marié très jeune, plus par intérêt que par véritable amour et n'a donc jamais été très fidèle. + il adore les jeux en tous genres et n'a aucune limite. d'ailleurs, récemment, il a emprunté une grosse somme d'argent et a tout perdu dans une partie de poker clandestine. depuis, il peine à rembourser ses dettes, ce qui risque de lui attirer de gros ennuis. + il est mauvais perdant et déteste qu'on lui résiste. en fait, il ne supporte pas la défaite et ce, dans quelque domaine que ce soit, autant dans sa vie professionnelle que personnelle donc. + beau parleur, il sait trouver les mots justes, quelque soit la situation dans laquelle il se trouve. ce qui explique sans doute qu'il ait parvenu à garder sa femme même après trois ans d'infidélités.


somewhere along in the bitterness.

megara j. rhodes-weaver + « On est bien là, tu trouves pas? » Un sourire s'étira sur les lèvres de Megara alors qu'elle acquiesçait. Un sourire sincère, innocent. À vrai dire, elle ne s'était jamais sentie aussi bien dans les bras d'un homme. Bon, il était également vrai qu'elle ne comptait pas des dizaines de conquêtes à son compteur. Mais Noah la faisait se sentir unique. Et, à ce moment précis, à cet endroit précis, elle se sentait plus spéciale encore. Pour ne rien enlever à son bonheur, son regard se posa sur le diamant qu'elle portait à l'annulaire. Depuis qu'elle était devenue Madame Weaver, elle vivait sur un petit nuage. En cet instant, rien n'aurait pu lui faire douter de la fidélité et de la sincérité de son mari. Elle avait toujours été persuadée qu'ils vivaient quelque chose de particulier, que jamais rien ne pourrait les séparer. Il était son âme sœur et elle n'en avait jamais douté. Jamais elle n'aurait pu imaginer ce qu'il se passait lorsque Noah prétendait avoir du travail qui l'obligeait à rester tard au bureau et qu'il ne rentrait que le lendemain à l'heure du petit déjeuner, la cravate froissée et les cheveux ébouriffés. À aucun moment elle n'aurait pu penser que tout ce qu'elle vivait n'avait été qu'une comédie destinée à épargner la prison à monsieur Weaver, le père de Noah. Son beau-père. « Je pourrais rester ici pour l'éternité. » Un sourire s'étira sur les lèvres de Noah, qui resserra un peu plus son étreinte autour de sa femme. Un sourire satisfait, malhonnête, que Megara ne vit pas, trop occupée à se pâmer devant son alliance. Si il était immédiatement tombé sous le charme de celle qui allait devenir son épouse, son émerveillement était vite retombé lorsqu'elle avait ouvert la bouche. Oh, elle était intelligente, passionnée, éloquente. Mais qu'est-ce qu'il pouvait s'emmerder à l'écouter. Selon lui, elle vivait dans un monde rose à paillettes, à toujours voir le bien chez tout le monde et à rêver au prince charmant. Ma petite, ce monde n'est pas rose, il est noir comme le désespoir que j'éprouve à devoir passer mes journées avec toi. Voilà ce qu'il s'était de nombreuses fois retenu de lui dire. Bon, certes, il avait tendance à un peu exagérer. Il ne s'était pas toujours ennuyé avec elle, sans quoi il n'aurait sans doute pas tenu deux ans. Mais ils étaient si différents que cela devenait vite affligeant. Elle aimait les films en noir et blanc, le théâtre et le shopping. Il aimait les films d'action, le poker et l'automobilisme. Et cela n'était que le début d'une très longue liste. À vrai dire, sa relation avec Megara était plutôt intéressante dans le sens où cela lui offrait quelque chose de stable sans l'empêcher pour autant d'aller voir ailleurs. Un jour, elle s'était rendue compte qu'il l'avait trompée. Il avait suffit qu'il trouve les bons mots et lui promette de ne plus recommencer pour qu'elle lui pardonne. Cela n'avait pas découragé Noah de recommencer. Cependant, jamais il ne l'aurait demandé en mariage si son père ne l'en avait pas supplié. Si Noah avait le don de s'attirer des ennuis, c'était certainement de son père qu'il tenait cela. Celui-ci traînait en effet dans de sombres histoires de détournements d'argent. Détournements dont le père de Megara avait eu connaissance, menaçant de le dénoncer. C'est là que leurs enfants entraient en jeu. Si ils étaient mariés, cette histoire d'emprisonnement aurait forcément affecté Megara, ce que son père n'aurait pas supporté. Une bonne raison donc pour éviter d'ébruiter l'affaire. C'était donc à cause des erreurs de son père qu'il se retrouvait marié à Megara. Cependant, il n'aurait pas voulu que son père se retrouve en prison parce qu'il avait refusé de l'aider. Il était donc coincé. Il n'avait néamoins pas trop à se plaindre puisque cela ne l'empêchait pas de vivre sa vie comme il l'entendait.

Après leur voyage de noces à travers l'Europe, Noah et Megara étaient rentrés à New-York où ils avaient repris leur train-train quotidien. Jusqu'au jour où, trois ans plus tard, un accident bouleversa leur vie. Ou plutôt celle de Megara. « T'es vraiment un sale con! Je ne veux plus jamais te voir ni t'entendre! Et toi, je savais que tu étais une traînée mais à ce point, ça dépasse tout ce que j'aurais pu imaginer! » Hors d'elle après avoir découvert son mari et sa soeur cadette à moitié nus dans son propre lit, Megara était sortie en claquant la porte de son appartement, ignorant Noah qui lui courait après dans les escaliers, la priant de bien vouloir comprendre que tout ceci était un malentendu. Mais oui bien sûr. Sur le chemin qui la conduisait jusqu'au quartier où vivait sa soeur aînée, en colère contre Noah mais aussi contre elle-même pour avoir été aussi stupide, elle n'avait pas fait attention aux feux de signalisation qui lui intimaient de s'arrêter et elle n'avait pas davantage pu éviter le hummer qui fonçait droit sur elle. Son coupé réduit en miettes, elle avait eu de la chance de s'en sortir vivante. Transportée à l'hôpital dans le coma, elle y était restée trois mois durant lesquels les espoirs des médecins avaient été plutôt minces. Et puis, un matin, elle s'était réveillée. Néanmoins, elle gardait des séquelles de cet accident puisqu'elle avait oublié les trois dernières années de sa vie. Ses derniers souvenirs remontaient à leur retour de voyage de noces, à elle et Noah. Elle en gardait des souvenirs mémorables et inaltérables. Mais elle ne se souvenait d'aucun détail des trois années qui avaient suivies.

Aujourd'hui, un mois après son réveil, Megara tente toujours avec beaucoup de difficultés de rassembler les pièces manquantes de sa mémoire. Il arrive que Noah s'en mêle, arrangeant parfois quelques anecdotes à sa sauce, tentant de se faire passer pour plus brave qu'il n'est. Mais il arrivera bien un jour où Megara se souviendra de tout. Et, ce jour-là, qui sait ce qu'il se passera...

 
millie rhodes + Noah et Millie se sont rencontrés par l'intermédiaire de Megara, lors d'un dîner qui rassemblait la famille Rhodes au grand complet. Ils ont très rapidement sympathisé, Noah trouvant la cadette de la famille pleine de vie et cette dernière trouvant le fiancé de sa soeur plein de... charme. N'ayant pas une grande considération pour Megara avec laquelle l'entente fut toujours difficile, elle s'est très vite mis en tête de séduire Noah. N'étant pas non plus du genre à se caser et vivre une longue histoire d'amour tranquille, elle partait plutôt dans l'optique d'une relation purement charnelle. Séduire Noah et le pousser à l'adultère fut plus facile qu'elle l'aurait pensé. Lui et Megara qui passaient pour le couple parfait sous tous les angles n'étaient peut-être pas aussi en phase qu'on aurait pu le croire. Ils se revirent une fois, puis deux pour finir par passer au moins une nuit par semaine ensemble, Noah prenant pour prétexte son travail afin de ne pas éveiller les soupçons de celle qui était entre temps devenue son épouse qui, elle, aveuglée par l'amour qu'elle portait à son cher et tendre, n'y voyait que du feu. Aujourd'hui, cela fait environ trois ans que ce petit manège dure. Si certains dans leur entourage commencent à avoir des soupçons sur leur relation, Megara, elle, ne se doute absolument de rien. Pour l'instant, aucun ne semble vraiment éprouver de remords face à cette situation. Mais la toute fraîche amnésie de Megara et sa désorientation face à ce qu'elle à affronter pourrait faire changer les choses... ou peut-être pas.

_________________
.


Dernière édition par Megara J. Rhodes-Weaver le Dim 30 Juin - 19:07, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


POMPOMPIDOU + admin fantasque
+ messages : 231
+ date d'arrivée : 12/05/2013
+ double-compte : marley baker.
+ avatar : jl coleman.
+ crédits : tearsflight & tumblr.
+ âge du personnage : vingt-sept ans.
+ statut civil : célibataire, elle attend le grand amour.
+ métier/études : organisatrice évènementielle, elle prend beaucoup de plaisir à organiser mariages et fêtes en tous genres de a à z.
+ adresse : 71, river terrace (upper west side).

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D'ADRESSE:
+ DESIRS CACHES: avoir un enfant.

MessageSujet: Re: (M/LIBRE) AARON TVEIT Mar 11 Juin - 21:23

Bien le bonjour à toi, ô noble invité!  

Si tu es arrivé jusqu'ici, c'est sans doute que mon scénario t'intéresse et que tu te demandes peut-être ce qui est ou non négociable. Je vais donc essayer de faire le plus concis possible mais, dans tous les cas, je suis prête à répondre à toutes tes questions. Et, en plus de cela, j'adooore être harcelée!  

AVATAR + Sache qu'il est négociable mais que je risque d'être un peu difficile. Je n'ai pas d'autres célébrités en réserve à te proposer dans l'immédiat, mais si vraiment Aaron te déplaît et que tu es intéressé(e) par le scénario, on peut toujours essayer de voir ensemble.  

PSEUDO + Le nom de famille n'est pas négociable puisque Megara porte son nom. Le prénom, quant à lui, est négociable. Cependant, j'aime beaucoup Noah alors j'avoue que je préférerais que vous le gardiez.

HISTOIRE + Ce qui est dans le scénario n'est pas négociable -ou très peu- parce que c'est vraiment comme ça que je le vois et que ça influence son caractère et donc le lien avec Megara. Néanmoins, qui ne tente rien n'a rien comme on dit, alors si c'est une question de détails, on peut toujours essayer de voir ça ensemble également.  

LIEN + Je ne pense pas que ce soit utile de le préciser mais il n'est évidemment pas négociable, sinon à quoi bon faire un scénario, pas vrai? Il y a cependant une chose qui pourrait être modifiable, c'est la raison pour laquelle Noah aurait demander Meg en mariage. Cela peut être lié à autre chose qu'à son père mais, dans tous les cas, c'était plus un mariage d'intérêt que d'amour.  

Pour le reste, comme tout le monde, j'aimerais que la personne qui prendra ce scénario ne le laisse pas tomber au bout d'une semaine et j'aimerais aussi un minimum d'activité. J'aime beaucoup faire connaissance avec les gens qui prennent mes scénarios aussi, je trouve ça plus sympa.  Donc je risque d'harceler souvent la personne qui aura l'immense amabilité de prendre mon scénario et puis je lui promets un temple en marshmallows, avouez que ça vaut le coup, pas vrai?

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M/LIBRE) AARON TVEIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enregistrements libres de droits en libre écoute (3)
» Zone libre (noir désir + hamé + casey)
» COPLAND Aaron
» Arnold Schönberg: Moïse et Aaron
» Aaron lewis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
big apple rock :: COME AS YOU ARE :: catch me if you can-